RCV : définitions

Un terme utilisé tel que défini ci-dessous est écrit en italiques ou, dans les préambules, en italiques gras.

Annulation   Une course qu’un comité de course ou un jury annule est sans valeur, mais elle peut être recourue.

Au vent Voir sous le vent et au vent.

Bord, tribord ou bâbord    Un bateau est sur le bord, tribord ou bâbord, correspondant à son côté au vent.

En course   Un bateau est en course depuis son signal préparatoire jusqu’à ce que soit il finisse et dégage la ligne et les marques d’arrivée, soit il abandonne, ou jusqu’à ce que le comité de course signale un rappel général, un retard, ou une annulation.

Engagement Voir Route libre derrière et Route libre devant ; engagement.

 Finir   Un bateau finit quand une partie quelconque de sa coque, ou de son équipage ou équipement en position normale, coupe la ligne d’arrivée depuis le côté parcours.  Toutefois, il n’a pas fini si, après avoir franchi la ligne d’arrivée, il

(a)    effectue une pénalité selon la règle 44.2,

(b)   corrige une erreur selon la règle 28.2 commise sur la ligne, ou

(c)    continue d’effectuer le parcours.

Marque    Un objet tel que les instructions de course exigent d’un bateau qu’il le laisse d’un côté spécifié, et un bateau du comité de course entouré d’eau navigable à partir duquel s’étend la ligne de départ ou la ligne d’arrivée. Une ligne de mouillage ou un objet accidentellement attaché à une marque n’en fait pas partie.

Obstacle    Un objet qu’un bateau ne pourrait pas passer sans modifier sensiblement sa route alors qu’il navigue directement vers lui et qu’il en est distant d’une longueur de coque. Un objet que l’on peut passer en sécurité seulement d’un côté et une zone ainsi définie dans les instructions de course sont aussi des obstacles. Cependant, un bateau en course n’est pas un obstacle pour les autres bateaux à moins qu’ils ne soient obligés de s’en maintenir à l’écart, de lui donner de la place ou la place-à-la-marque ou, si la règle 23 s’applique, de l’éviter. Un navire qui fait route, y compris un bateau en course, ne constitue jamais un obstacle continu.

Parer     Un bateau pare une marque quand, de sa position, il peut passer à son vent et la laisser du côté requis sans changer de bord.

 Partie    Une partie dans une instruction est

(a)    lors de l’instruction d’une réclamation : un réclamant ; un réclamé ;

(b)   lors d’une demande de réparation : un bateau qui demande réparation ou pour lequel une réparation est demandée, un comité de course agissant selon la règle 60.2(b) ;

(c)    lors d’une demande de réparation selon la règle 62.1(a) :  l’entité supposée avoir fait une action inadéquate ou une omission ;

(d)   un bateau ou un concurrent qui peut être pénalisé selon la règle 69.2.

Toutefois, le jury n’est jamais une partie.

Partie Intéressée    Une personne susceptible de profiter ou pâtir en conséquence d’une décision d’un jury, ou qui a un intérêt personnel étroit dans la décision.

Place    L’espace dont un bateau a besoin dans les conditions existantes, y compris l’espace pour se conformer à ses obligations selon les règles du chapitre 2 et la règle 31, pendant qu’il manœuvre rapidement en bon marin.

Place-à-la-marque     Place pour un bateau pour laisser la marque du côté requis. Et,

(a)   place pour aller à la marque lorsque sa route normale est de s’en approcher et,

(b)   place pour contourner la marque tel que nécessaire pour effectuer le parcours.

Cependant, la place-à-la-marque pour un bateau ne comprend pas la place pour virer de bord sauf si le bateau est engagé à l’intérieur et au vent du bateau tenu de donner la place-à-la-marque et qu’il parerait la marque après son virement.

Prendre le départ    Un bateau prend le départ quand, ayant été entièrement du côté pré départ de la ligne de départ au moment de son signal de départ ou après, et ayant satisfait à la règle 30.1 si elle s’applique, une partie quelconque de sa coque, équipage ou équipement, coupe la ligne de départ en direction de la première marque.

Réclamation    Une allégation faite selon la règle 61.2 par un bateau, un comité de course ou un jury qu’un bateau a enfreint une règle.

Règle            (a)        Les règles dans ce livre, y compris les Définitions, les Signaux de course,

              l’Introduction, les préambules et les règles des annexes qui s’appliquent, mais pas les titres ;

(b)       la Régulation 19 de l’ISAF, Code d’Admissibilité ; la Régulation 20 de l’ISAF, Code de Publicité ; la Régulation 21 de l’ISAF, Code Antidopage ; et la Régulation 22 de l’ISAF, Code de classification des concurrents ;

(c)   les prescriptions de l’autorité nationale, sauf si elles sont modifiées par les instructions de course conformément à la prescription, si elle existe, de l’autorité nationale à la règle 88.2 ;

(d)     les règles de classe (pour un bateau courant avec un système de handicap ou de jauge, les règles de ce système sont des « règles de classe ») ;

(e)        l’avis de course ;

(f)         les instructions de course ; et

(g)        tout autre document régissant l’épreuve.

Retarder    Une course retardée est différée avant son départ programmé mais son départ peut être donné  ultérieurement ou elle peut être annulée ultérieurement.

Route libre derrière et route libre devant ; engagement   Un bateau est en route libre derrière un autre quand sa coque et son équipement en position normale sont derrière une ligne perpendiculaire passant par le point le plus arrière de la coque et de l’équipement de l’autre bateau en position normale. L’autre bateau est en route libre devant. Ils sont engagés quand aucun des deux n’est en route libre derrière. Cependant, ils sont aussi engagés quand un bateau situé entre eux établit un engagement sur les deux. Ces termes s’appliquent toujours à des bateaux sur le même bord. Ils ne s’appliquent pas à des bateaux sur des bords opposés sauf si la règle 18 s’applique ou si les deux bateaux naviguent à plus de quatre-vingt-dix degrés du vent réel.

 Route normale    Une route qu’un bateau suivrait pour finir aussitôt que possible en l’absence des autres bateaux auxquels la règle utilisant ce terme fait référence. Un bateau n’a pas de route normale avant son signal de départ.

Se maintenir à l’écart    Un bateau se maintient à l’écart d’un bateau prioritaire

(a)     si le bateau prioritaire peut naviguer sur sa route sans avoir à agir pour l’éviter et,

(b) quand les bateaux sont engagés, si le bateau prioritaire peut également modifier sa route dans les deux directions sans immédiatement entrer en contact .

Sous le vent et au vent     Le côté sous le vent d’un bateau est le côté le plus éloigné du vent, ou lorsqu’il est bout au vent, le côté qui était le plus éloigné du vent. Cependant, lorsqu’il navigue sur la fausse panne ou plein vent arrière, son côté sous le vent est le côté sur lequel il porte sa grand-voile. L’autre côté est son côté au vent. Quand deux bateaux sur le même bord sont engagés, celui qui est du côté sous le vent de l’autre est le bateau sous le vent. L’autre est le bateau au vent.

Zone    L’espace autour d’une marque sur une distance correspondant à trois longueurs de coque du bateau qui en est le plus proche. Un bateau est dans la zone quand une partie quelconque de sa coque est dans la zone.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s