De la régate…à l’arbitrage

Mais comment donc peut-on être arbitre? Et juge en plus !

Le moins qu’on puisse dire est que la fonction de juge n’a pas bonne réputation..et je me vois souvent questionnée sur cette passion qui monopolise la quasi totalité de mes congés depuis quelques années…

Tombée dans la marmite « bateau » dès mon enfance, je pratique le dériveur depuis ma découverte de l’Optimist, en 1979 à l’âge de 6 ans. Quelques années de sport études plus tard, petit break en famille pour un tour de l’Atlantique d’un an en 1977-1978 sur un « Beaujolais 12m »… Un passage initiatique qui, en complément des croisières estivales, fera définitivement de moi une fille de la mer..

Retour à l’école terrestre en 1978 et passage sur dériveur « Europe »… avant d’être happée par une autre passion: la musique classique (flûte), qui sera pendant 12 ans mon métier au sortir du bac.

Mais les vrais passions ne cessent jamais quand elles prennent la forme d’eau salée qui coule dans les veines… Retour « sur les planches » en 1992 avec une saison de 470…avant la découverte qui changera tout : le Laser Radial. Monotype, simple (et donc parfaitement compatible avec ma légendaire paresse pour tout ce qui touche au bricolage), solitaire: il me permet de concilier mes vies familiale, professionnelle (après la musique, retour aux sciences comme ingénieur informatique et consultante) et sportive: en 1994 débute un rythme par tranches de vie, d’envie…qui durera 15 ans…

Comme beaucoup d’arbitres en exercice, ma découverte de l’autre côté du tapis vert débutera…par une réclamation perdue et un prodigieux agacement envers le juge qui venait de commettre cette profonde injustice..! Un zeste de lucidité faisant le reste, je prends conscience de la faiblesse de ma défense….et décide de me lancer dans une formation pour mieux comprendre et moins subir… sans prévoir le moins du monde que cette facette du jeu pouvait devenir encore plus excitante que la première..

Malgré la longueur du parcours dans ce monde essentiellement masculin…la passion va en grandissant pour un job de juge aux facettes variées, riches et complémentaires. Juge régional en 2004, puis juge national en 2008, je navigue depuis début 2011 dans les eaux tumultueuses du parcours pour devenir juge international (IJ)…la réussite de l’examen (mars 2011) étant tout compte fait, et de loin, l’étape la plus facile…

Ce blog se veut une nouvelle page de l’expression de cette passion qui, comme toute passion, conduit au besoin impérieux de la partager avec d’autres, et notamment ceux pour qui ça n’en est pas du tout une !

Bienvenue à bord… Comme toujours en bateau: on sait quand on part…mais on ne sait pas toujours où on va ni, surtout, quand on va arriver 😉

Sylvie Harlé

Juge national fédération Française de Voile (Licence 0345407Z)

Juge International ISAF (ISAF IJ FRASH1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s